4 étapes pour mettre en place votre stratégie digitale

L’expression stratégie digitale n’est pas nouvelle en France. D’après Google Trends, elle devient assez populaire depuis 2013 :

Popularité requête stratégie digitale

 

Avec elle, apparaissent d’autres recherches, d’autres besoins (communication, conseil…) :

Requêtes associées stratégie digitale

 

Quelle différence entre stratégie de communication et stratégie digitale ?

La première est “la manière de planifier et de coordonner la communication”.

La seconde vise la stratégie d’une entreprise dans le domaine du marketing et de la communication au travers des canaux digitaux. C’est donc ce prisme qui est particulièrement important.

Pourquoi ? Parce ce que 2013 déjà était l’année du “responsive”, c’est-à-dire l’explosion du mobile et la création en conséquence de sites web adaptés.

Tout le monde peut maintenant depuis son smartphone accéder à Internet, en complément de tablette et de son ordinateur.

Dès lors une stratégie de communication globale passe forcément par le “digital” ou le “numérique” selon le terme que vous préférez.

Voyez par exemple comment le  Groupe Zebra définit la stratégie digitale ; ils insistent sur :

  1. Le développement du trafic, des visiteurs.
  2. Le développement des ventes en ligne (conversions).
  3. Le retour sur investissement (ROI).
  4. La fidélisation (mailing, service clientèle…).

Ces étapes suivent la logique d’une stratégie d’Inbound Marketing.

 

Stratégie digitale = Inbound Marketing

Popularisée par Hubspot, elle consiste à créer un cercle vertueux avec l’internaute :

Modèle Inbound Marketing Hubspot

D’abord prospect, il est attiré par du contenu adapté aux questions qu’il se pose, aux problèmes qu’il rencontre. Ces articles utilisent les mots clés qu’il est susceptible de rechercher dans Google puis diffusés sur les réseaux sociaux.

Par le biais d’incitations à l’action et de formulaires adéquats, le prospect est invité à laisser ses coordonnées pour obtenir un guide, une ressource pouvant l’aider à avancer sur ses problématiques et découvrir aussi les solutions proposées par l’entreprise.

Le service commercial prend alors le relais par mail ou téléphone pour conclure la vente du produit ou du service.

Si la solution proposée est correcte et le service client à la hauteur, le client deviendra un ambassadeur de la marque : il en fera la promotion spontanée, notamment sur les réseaux sociaux.

 

La base : augmenter le trafic de son site

Une majorité d’entreprises est à l’aise avec le fait d’accueillir et de renseigner le prospect pour ensuite conclure la vente. Le véritable challenge réside dans la génération de trafic web et la captation de prospects.

Sans visiteurs, un site Internet ne vaut rien, peu importe le temps passé à le réaliser. Tout projet Web Marketing doit donc intégrer un budget promotion pour le faire connaitre.

Voici d’après Wolfgang Digital les meilleures méthodes pour recueillir des visiteurs… et du chiffre d’affaires :

Étude Wolfgang Digital 2019

Il s’agit par ordre de grandeur :

  1. Du référencement naturel (SEO).
  2. Du référencement payant (liens sponsorisés – “google ads”, pubs payées dans Facebook…).
  3. Du mailing.
  4. Des réseaux sociaux.
  5. Des recommandations : sites qui parlent de vous.

Notez bien que le référencement naturel et le référencement payant assurent à eux seuls 60% du trafic d’un site. A vous d’adapter votre budget et votre temps en conséquence. Ne faites pas l’erreur de tout miser sur un seul canal, notamment les réseaux sociaux…

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?