Créer une startup : de la recherche d’idée aux formalités (kbis…)

«Une start-up nation est une nation où chacun peut se dire qu’il pourra créer une start-up. Je veux que la France en soit une», expliquait Emmanuel Macron le 13 avril 2017.

Ok mais par où commencer ? Comment trouver une bonne idée et se lancer ?

 

1/ Comment trouver une idée de startup ?

Vous connaissez le slogan “n’imitez pas, innovez” ? Calmez vous, c’est juste une pub pour un parfum.

En tant que porteur de projet, préférez la maxime de Picasso, reprise par Steve Jobs en 1994 :

Don't copy, steal

 

L’Iphone n’est pas une création originale (image tirée du blog https://www.lauramfoley.com/). C’est la synthèse des meilleurs options disponibles à l’époque !

Lorsque Xerox théorise le concept de benchmarking, étudier une entreprise pour en tirer le meilleur, c’est le même principe.

Que font les autres (idéalement les meilleurs…), notamment aux Etats-Unis ?

Pour le savoir et vous en inspirer, vous pouvez consulter des listes de startup.

Sur angel.co par exemple, j’ai fait une recherche avec les jeunes pousses ayant levé entre 100 00$ et 5 000 000$, dans le domaine de la santé :

Exemple recherche startup

 

Y a-t-il un projet sur lequel vous pouvez greffer votre vision pour le dépasser ?

Je vous donne cette liste, cette méthode pour en dégager un principe : ne cherchez pas forcément l’idée du siècle.

La même démarche vaudra pour votre site Internet et votre communication : observez ce que font les meilleurs, faites mieux, au minimum.

Attention, je ne dis pas que c’est facile !

Une fois l’idée et le projet définis, reste à le lancer administrativement.

 

2/ Comment créer et enregistrer sa société ?

L’entrepreneuriat démarre officiellement par une phase juridique :

a/ Choix du statut juridique.

Entreprise individuelle ou société ?

La question ne doit logiquement pas se poser. Une startup nait souvent de la rencontre de personnes intéressées pour développer un même projet.

Le choix des associés se portera donc souvent sur une SAS pour un projet courant ou une SA pour un projet plus costaud (7 associées, capital social >37 000€).

Voir https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/start-up-quel-statut-juridique-choisir/

 

b/ Rédaction des statuts.

Evidemment, il existe des modèles gratuits sur Internet. Recourir à un avocat ou un notaire pour l’ensemble des formalités liées à la création revient souvent autour de 1 500 – 2 000€ dans mon secteur (Bretagne).

Mon conseil si votre budget est vraiment serré : profiter des rendez-vous gratuits organisées par les CCI avec des professionnels du droit comme les avocats ou notaires. Je l’ai déjà signalé par ailleurs, les notaires proposent aussi des conseils gratuits lors des “Conseils du Coin”…

Conseil du coin Notaires

 

c/ Quel capital retenir ?

En dehors de l’argument “gros capital social = inspire la confiance”, le capital social correspond en pratique à ce dont vous avez besoin pour assurer votre première année de fonctionnement.

A vous de produire un business plan réaliste et d’ajuster celui-ci en conséquence.

Une fois les fonds déposés en banque, elle vous délivre une attestation de fonds, qui permet d’immatriculer la société.

 

d/ Publication dans un JAL.

Le JAL ou journal d’annonces légal permet d’indiquer au monde que votre aventure démarre.

Nous parlons de journaux dont vous ignorez sans doute l’existence et qui ne doivent la leur qu’aux annonces tarifées qu’ils publient.

Comptez généralement moins de 100€ pour un sympathique journal de campagne (voir https://www.lelegaliste.fr/ par exemple…).

 

e/ Envoi du dossier au CFE.

Le centre de formalités des entreprises (CFE) contrôle votre dossier (formulaire, statuts, attestation de dépôt des fonds, attestation et copie de l’annonce légale).

Si tout est complet, il sera validé par le greffe. Sinon, un membre de son équipe sera souvent assez sympathique pour vous appeler et expliquer ce qui leur manque (expérience personnelle ;)).

Vous recevrez alors votre Kbis, passeport de votre entreprise. Si vous le perdez ensuite, il est toujours possible d’en obtenir une copie sur un site comme extrait-de-kbis.net.

 

Prêt à rejoindre la startup nation ? 

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?