Boulevard du Crépuscule : quand Ardisson reçoit Squeezie

  • 20 novembre 2017
  • SMO

Je vais pour une fois parler de SMO (social media optimization) donc de la génération de trafic/d’audience par les réseaux sociaux.

Squeezie, vidéaste sur Youtube, en est un spécialiste, ce qui lui valait une invitation remarquée par Thierry Ardisson dans Salut les terriens ! sur C8.

Et comme l’écrivent souvent les youtubers sur leurs vidéos pour vous inciter à cliquer “çA TOURNE MAL“.

 

Qui es-tu Squeezie ?

Non, la séquence “Qui es-tu ?” de l’émission n’a pas vraiment vocation à faire découvrir l’invité ; plutôt à tenter de le déstabiliser.

Vald, populaire sur Youtube, mais aussi passé par les Vieilles Charrues, a pu en faire l’expérience en septembre dernier. Deux questions relayées par le Huffington Post par exemple : “C’est quoi d’être blanc ?” ou “Ton frère musulman, est-ce que tu l’envies ?

Second degré, provoc’… Oui, d’accord. Les rires étaient plus francs dans Tout le monde en parle, non ?

Le même ton est adopté avec Squeezie :

 

Squeezie reste cool, concentré, habitué qu’il est à contrôler son image… ce qui est assez remarquable à 21 ans.

La dernière fois que je vous avais parlé de Youtube, c’était pour faire l’éloge de Jul ; pas pour sa musique mais pour sa capacité de travail, dans le cadre de son challenge “1 chanson par jour pendant 1 mois”.

C’est exactement le même raisonnement ici ; Lucas Hauchard est un entrepreneur accompli.

Beaucoup de gamers sont capables de sortir une vidéo amusante de temps en temps. Squeezie en a produit plus de 1 000 sur son compte principal depuis 2011, pour une audience de plus de 4 milliards de vue.

A raison d’une discipline terrible, 2 ou 3 vidéos sont proposées chaque semaine, ce qui permet de nourrir et de développer une communauté.

En 2015, Squeezie a perçu 4 millions d’euros dans le cadre du rachat de son contrat par Webedia. Ses revenus annuels sont estimés à près de 500 000€.

 

Que fais-tu Ardisson ?

L’interview me semble dramatique car Ardisson zappe toute la dimension courage/travail/mérite pour ne retenir que les clichés du gamer avide de pizzas.

 

Squeezie chez Ardisson Le Monde

« Vous êtes un génie, car vous vous filmez en train de jouer à des jeux vidéo, et le diffusez, les gens regardent, et comme il y a de la pub, vous gagnez de l’argent. Je dois dire bravo », « Est-ce que couper des pizzas, c’est devenu un métier ? » relate Le Monde.

Si tout cela semble facile aujourd’hui et donne envie de se lancer à de nombreux fans, il faut comprendre que la démarche est la même pour tout business.

Une création d’entreprise commence souvent par une traversée du désert de 2 ou 3 ans avant de décoller. En l’absence de résultats rapides, il est facile de se décourager.

Sans juger la qualité de l’oeuvre, sa construction régulière est remarquable et son succès mérité vu les efforts fournis.

 

Le malaise vient aussi du fait que la plupart des vannes revendiquées second degré sont ratées… ou premier degré.

Du coup, tout le monde s’est rendu compte qu’Ardisson avait vieilli, jusque dans ses réparties.

Réponse Ardisson Squeezie

 

Heureusement, son équipe s’accorde parfaitement, entre sexisme amical et considérations sur la “culture antisémite” des “familles musulmanes” :

Ardisson CSA

 

Bonne continuation aux deux mais je suis plus confiant pour Squeezie…

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?