Bloctel : et si vous passiez (enfin) à l’Inbound Marketing ?

Depuis le 1er juin 2016, le gouvernement a mis en place une liste d’opposition au démarchage téléphonique, dénommée Bloctel.

Sale temps pour le démarchage, la prospection et la publicité tout simplement ?

Comment dans ces conditions faire connaitre son entreprise ? Nous avions déjà proposé un guide sur le sujet, avec 50 idées concrètes pour développer sa société.

L’idée n’est pas ici de répéter ces conseils mais plutôt de faire un constat : il est temps d’évoluer !

 

I – Outbound Marketing contre Inbound Marketing.

En 2011 déjà, le site Mashable prédisait la mort lente de l’Outbound Marketing : toutes les techniques qui “poussent” le produit vers le prospect au lieu de l’attirer sont sur le déclin.

Les spots télé/radio, les prospectus et les appels à partir de fichiers plus ou moins qualifiés génèrent en majorité des réactions négatives sur le “consommateur”. Il change de chaîne/de station, jette le flyer à la poubelle… et raccroche dès qu’il le peut au nez du téléprospecteur, souvent d’ailleurs très épanoui dans son call center.

Il faut sortir de ce vieux marketing comme l’explique l’infographie :

Inbound vs Outbound Marketing - Internet Business

Le prospect qui reçoit un appel d’une société se pose toujours les mêmes questions : que va-t-on vouloir me vendre ? Comment couper court rapidement à la conversation ?

Certes, les appelants expérimentés ont quelques techniques de manipulation dans leur sac : contourner les objections fausse barbe, faire dire 3 fois “oui”…

Mais cela manque terriblement d’ambition. Quelle image de sa marque renvoie-t-on ? Que construit-on dans la durée ?

 

L’Inbound Marketing permet d’attirer le prospect (“persona”) par un contenu qui lui est spécifiquement destiné. Typiquement, ce contenu répond à une question, à un problème qu’il se pose.

Lorsqu’un persona trouve régulièrement la solution à ce qu’il désire sur un site, il a de grandes chances d’envisager l’utilisation des produits et services de la société.

Comment se met en place l’Inbound Marketing ?

 

II- Le modèle Hubspot.

Modèle Inbound Marketing Hubspot

Voici le modèle d’Inbound Marketing selon Hubspot. Il s’agit de faire des “étrangers” des visiteurs, puis des “leads” pour ensuite les transformer en clients et en ambassadeurs.

L’étape déterminante dans ce modèle est la mise en place d’un blog.

Chaque jour sort un nouvel article de type “pourquoi tenir un blog” avec X bonnes raisons.

Et à ces articles, certains répondent toujours “oui mais mon entreprise est différente, nous n’avons pas la matière pour alimenter un blog“.

 

Justement, arrêtez de penser à vous, pensez à vos clients. Même dans une thématique peu créative, il est possible de se démarquer.

Voici quelques mots clés extraits d’après les termes de recherche d’une campagne Adwords que nous gérons :

Idées mots clés Blog - Internet Business

Soit la question de l’internaute est très claire : “Comment…” ; soit on la devine derrière les mots clés !

En l’espèce, pour notre blog de société de débouchage de canalisation, nous pouvons réaliser un article “Canalisation bouchée : qui doit payer entre locataire et propriétaire ?”.

Cet article est susceptible d’attirer un client type depuis Google puis de l’amener à contacter la société directement par téléphone, ou en remplissant le formulaire à la fin de l’article.

En complément, nous mettrons pour cette expression dans Adwords : comme une aurons une page très pertinente au niveau du score de qualité, le coût de l’enchère sera réduit.

 

Nous avons pris ici les termes de recherche d’une campagne de référencement payant puisqu’ils étaient disponibles mais d’autres solutions s’offrent à vous :

  1. Mots clés utilisés par les internautes pour vous trouver dans Google Search Console/Google Analytics.
  2. Outil de recherche des mots clés de Google.
  3.  Keywordtool.io.
  4. SEMrush (déjà souvent présenté sur ce blog !).
  5. Suggestions Google en tapant directement “Comment/Pourquoi” dans Google en mode Navigation Privée.

 

En rédigeant sur commande d’après les besoins des internautes, vous créez un contenu pertinent au service de votre marque… et de votre chiffre d’affaires à terme.

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?