Référencement site E-commerce : 10 conseils universels

 

Ce mois-ci, nous avons eu le plaisir de réfléchir à la stratégie en ligne d’un site marchand.

Voici donc les principales recommandations qui ressortent après un audit référencement du site E-commerce Scentcorner.com.

Leur universalité risque d’intéresser de nombreux gérants de boutiques en ligne.

 

1/ Toujours et encore rechercher ses mots clés.

Même si l’on ne propose que quelques dizaines ou centaines de produits, il est possible à partir d’Adwords, de SEMrush et de Google Suggest de créer des listes de milliers de mots clés qui s’y rapportent.

Idéalement, ces mots clés seront :

> Spécifiques.

> Avec un volume correct.

> Et le moins de compétition possible.

 

Si je prends Scent Corner, l’un de leurs produits phares sont les bougies parfumées.

Or la requête n’est pas facile à travailler, “1” indiquant un niveau de compétition maximal :

 

Requête mot clé

 

D’autres mots clés en rapport sont par contre abordables :

Mots clés abordables

 

Google a même des idées pour aller plus loin :

Google Suggest sur mots clés

 

In the world” correspond tout à fait à l’esprit Scent Corner, qui propose des produits du monde entier.

Rien qu’avec l’expression “scented candles”, SEMrush me propose plus de 1 500 mots clés en rapport.

Et ces mots clés vont encore en amener d’autres.

 

Adwords est aussi très efficace : il m’a rapidement proposé une très belle liste.

Reste alors à faire une sélection parmi les mots clés qui correspondent au prospect type, susceptible d’acheter un produit.

 

2/ Étudier stratégiquement la concurrence.

La recherche de mots clés vous semble hasardeuse ou nécessiter trop de temps ?

Regardez ce que font vos concurrents, que ce soit en SEO ou en SEA.

Certains sont sur le marché depuis des années et ont eu le temps de peaufiner leurs choix.

 

a/ Les mots clés des concurrents.

Reprenons un mot clé abordable :”strongest scented candles”.

En première page des résultats, nous trouvons : http://www.triplescented.com/candle.store/index.php

Ce n’est pas un concurrent insurmontable :

Stats SEO triplescented

 

L’autorité de page est de 20, l’autorité de domaine de 16. Il s’agit de valeurs communes à de nombreuses TPE (Scent Corner est déjà 28 / 14 : il faudra songer à obtenir des liens internes).

Le rang Alexa de 12 319 280 indique un site très peu visité.

Il a le mérite de se classer sur 53 mots clés :

Mots clés TS

 

Si un “petit” site peut accrocher ces mots clés, n’importe quel site organisé peut le faire aussi.

Par ailleurs, SEMRush identifie 1 300 (!) concurrents ; chacun avec des idées de mots clés à récupérer.

Il est beaucoup plus profitable de travailler à partir de listes de mots clés où des Ecommerces se positionnent, plutôt que des listes brutes sous Adwords où la difficulté des mots clés n’est pas évidente à juger.

 

b/ Les liens des concurrents.

Une fois un concurrent étudié sous l’angle des mots clés, il doit aussi être analysé sous celui des liens.

Triplescented possède des liens médiocres ; un seul à sauver peut-être, un répertoire correct d’après MajesticSEO :

Meilleur lien TS

 

Rien de bien excitant mais pourquoi pas !

 

3/ Optimiser ses pages pour le référencement.

Votre liste de 5 000 mots clés est forgée ?

Chaque mot clé ou expression sera visé par une page.

Cette page fera l’objet d’une optimisation SEO puis d’un programme SEA en complément.

SEO = search engine optimization – référencement naturel = long terme.

SEA = search engine advertising – liens sponsorisés = court terme.

 

a/ Optimisation ses pages pour le SEO.

D’après MOZ, voici les principaux éléments à prendre en compte pour obtenir une page techniquement parfaite :

> Titre de la page.

> Titre des paragraphes (headings).

> Texte de la page.

> URL.

> Image et description de l’image.

> Liens sortants et entrants.

> Meta description.

 

b/ Compléter avec une campagne SEA.

Si le SEA concerne l’ensemble des liens sponsorisés en théorie (Facebook, Twitter, autres médias…), dans la pratique il est souvent assimilé à Google Adwords.

Adwords classe les annonces selon leur Niveau de qualité (quality score) :

Niveau de qualité Google Adwords

 

> De la qualité de l’annonce et du montant de vos enchères va dépendre le taux de clic.

> Par contre, en ayant optimisé votre page pour le SEO, vous bénéficiez déjà d’une page de destination pertinente.

Reste un point important à traiter : la performance des annonces selon l’appareil.

 

4/ Le responsive design n’est plus une option.

Les achats depuis les smartphones et les tablettes progressent non pas d’année en année mais de trimestre en trimestre :

Croissance ventes Smarthphones Tablettes

 

Google prend en compte l’expérience utilisateur mobile :

> Pour Adwords (SEA) : les performances des annonces jouent sur le niveau de qualité et donc le prix de votre enchère.

Avoir un design responsive permet donc d’économiser sur son budget SEA !

> Pour le référencement naturel (SEO) : depuis la mise à jour du 22 avril dernier, Google “aide à trouver les sites optimisés pour mobile”.

Ceux-ci reçoivent donc un bonus dans les classements (SERP = search engine results pages), contrairement à ceux qui ne sont pas optimisés.

 

Google propose un test de compatibilité mobile :

Echec test compatibilité mobile

 

5/ Migrer son site en HTTPS (pages web sécurisées).

 

Lors du SEO Camp’us de PARIS en mars 2015, Camille Thomas a proposé une très bonne synthèse sur le HTTPS.

Le 6 août 2014, Google a annoncé que les sites HTTPS bénéficieraient d’un bonus de visibilité. Pour cette annonce, les résultats n’étaient pas concluants.

Mais nous avons maintenant plus de recul et la tendance est nette d’après une étude de Searchmetrics : la visibilité des sites HTTPS progresse au détriment des sites HTTP, non sécurisés.

 

HTTP HTTPS visibilité Google SEO

 

Alors, certes, le HTTPS présente des inconvénients : coût, temps de chargement, indexation, perte des partages sociaux…

Pour un site déjà bien établi, avec un volume de pages importants, la migration n’est peut-être pas prioritaire.

Pour un jeune ou un nouveau site qui se projette dans le futur : pas de débat.

Il s’agit d’intégrer dès maintenant toutes les bonnes pratiques qui feront la différence dans les années à venir.

 

6/ Optimiser la vitesse de chargement du site.

Deux chiffres simples sur la vitesse d’un site :

> 2 secondes de chargement en plus et c’est 50% des clients qui abandonnent leur panier.

> Chaque seconde de chargement impacte le chiffre d’affaires d’un E-commerce de 7%.

 

Or actuellement, Scentcorner dispose d’une belle marge de progression :

PageSpeed Yslow Scentcorner

 

Sans compter que le temps de chargement initial impacte les positions dans Google :

Temps de chargement et ranking Google

 

7/ Créer des liens avec des blogs et sites partenaires.

Les liens qui pointent vers un site sont un facteur important de positionnement dans Google : ils représentent près de 40% du poids de l’algorithme.

Avec 12 domaines référents, le référencement de Scentcorner est encore embryonnaire du point de vue des liens :

Liens scentcorner

 

Ces liens sont par contre cohérents : ils sont principalement le fait de fournisseurs. Ils correspondent à des liens réels, traduits sur Internet.

Seul bémol : ils risquent d’être peu cliqués puisque situés sur des pages peu visitées.

Il faudra donc réfléchir par exemple à une campagne d’articles invités (guest blogging) sur des blogs et sites populaires pour obtenir non seulement un lien, mais du trafic direct par cet article.

 

8/ Tirer parti des marketplaces et de Google Shopping.

Comme pour Adwords et les articles invités, l’idée est de prendre le trafic où il se trouve, de capter une partie du trafic des sites populaires.

C’était le point 20/ d’un précédent article sur Internet Business : “Faire connaitre son site et son entreprise“.

Une solution globale type Lengow permet de diffuser son catalogue de produits sur une multitude de sites :

Comparateurs de prix Lengow

 

Google propose évidemment sa propre plateforme, Google Shopping et un guide complet pour assurer la promotion de ses produits.

 

9/ Utiliser des données structurées (structured data).

Les données structurées n’ont pas d’impact direct sur le référencement, mais elles permettent d’augmenter le taux de clics depuis les résultats… ce qui est un élément entrant dans les facteurs de classement des pages dans Google.

Voici un exemple de l’utilisation de données structurées. Elles affichent le prix, la disponibilité et une note :

Exemple de données structurées

 

Google propose un outil pour tester les pages qui incluent ce type de données.

 

10/ Promouvoir ses pages sans relâche (réseaux sociaux, mailing…).

Certains sites sont agréables, fonctionnels et offrent du contenu de qualité.

Ils oublient juste de le faire savoir.

Scentcorner fait un travail remarquable sur les réseaux sociaux : le site est présent sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram.

De nombreuses TPE et PME pourraient s’en inspirer.

Prochain défi : faire croître le nombre de followers sur chaque réseau.

Et pourquoi pas réfléchir aussi au développement et à l’utilisation de sa mailing list

 

The following two tabs change content below.
Passionné par le Référencement et le Web Marketing, je conseille depuis 2012 des TPE et PME (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Royaume-Uni...) sur leur stratégie Internet.

Commentaires

commentaires

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

     

    Internet Business, ambassadeur de la marque Finistère

    Agence web à la pointe (de la Bretagne), Internet Business a pour spécialité de rendre ses clients plus visibles, en optant pour le canal marketing le plus adéquat. Après étude, nous mettons en place des solutions personnalisées.

    Exploitez-vous bien le potentiel de votre site ?

    Après un premier entretien confidentiel et gratuit, nous serons en mesure de répondre à vos questions et de proposer des mesures ciblées.

    Des tarifs clairs :
    40€/h
    250€/j