Comment viser la longue traîne avec Google Adwords ?

  • 27 février 2017
  • SEA

En SEO comme en SEA, la recherche de mots clés est déterminante. 80% de votre trafic proviendra de mots clés à rallonge avec un faible volume de base : c’est la longue traîne.

Ci-dessous, le graphique d’Elliance, qui date de 2006 ; ce n’est donc pas un concept nouveau !

Longue traîne SEO

 

Comment se positionner sur ces mots clés auxquels vos concurrents ne pensent pas toujours avec Adwords ? C’est la “question de la semaine” :

 

“Bonjour Erwan,

J’espère que tu vas bien !

J’ai lancé mes premières campagnes sur Adwords, un peu complexe mais c’est un outil génial je m’éclate. C’est de l’entrainement (pas encore prête pour la certification), j’avais juste une question.

C’est un peu l’exemple dont tu nous as parlé avec ta campagne pour les avocats… J’essaye de créer des annonces avec des longues traînes et un coup faible.

Le souci c’est que Google me les refuse systématiquement soit parce qu’il juge que les recherches sont trop faibles ou bien il demande une enchère supérieure.

Toi le pro d’Adwords comment fais tu?

Merci par avance de ton retour,

Emilie”

 

1/ Bien rechercher ses mots clés.

Deux méthodes avec un outil que j’affectionne, SEMrush.

 

a/ Etudier ses concurrents.

SEMrush propose un onglet “concurrents” qui indique 2 données vitales : le nombre de mots clés en commun et le nombre de mots clés total du site.

Exemple brut pour Internet Business :

Concurrents SEMrush Internet Business

 

Je vous conseille :

  1. De classer les sites par nombre de mots clés communs.
  2. De retenir ceux qui sont légèrement plus gros ou de même taille (dans l’exemple ci-dessus, je vais passer sans regret sur “commentcamarche” et “journaldunet” mais retenir les 3 autres… avec toute la modestie nécessaire).
  3. De retenir des sites relativement proches de ce que vous proposez pour éviter de trop trier (ne pas prendre des boutiques généralistes si vous ne vendez que des vêtements).

Vous allez récupérer 10, 20… ou 200 fichiers Excel de concurrents, qu’il ne vous reste plus qu’à assembler sur une même feuille, avant de supprimer les doublons.

Vous serez ainsi à la tête d’un fichier de milliers de mots clés, que vous n’aurez “plus qu’à” trier et à  classer par groupes, avant de créer une page dédiée à chaque groupe.

En procédant ainsi, passer à côté d’un mot clé relève de l’exploit.

 

b/ Faire des recherches spontanées avec le Keyword Magic Tool.

Vous gérez un projet mineur ? Vous n’avez vraiment pas de budget pour un mois d’abonnement ?

SEMrush propose quand même un outil gratuit, plus intéressant que celui d’Adwords, pour préparer vos listes de mots clés, le Keyword Magic Tool : https://fr.semrush.com/analytics/seomagic/new

Prenons un exemple avec “chausson bébé” :

Chausson Bébé Recherche Mots Clés

 

Le logiciel propose une liste de 558 mots clés… et quelques dizaines d’idées de catégories ou groupes de mots.

Vous pouvez très bien vous en servir en l’état pour une campagne Adwords.

 

2/ Jouer avec les options de correspondance des mots clés.

Lorsque vous intégrez les mots clés à vos campagnes Adwords (ou Bing…), un des points clés est de déterminer les “options de correspondance des mots clés“.

Options Correspondance Mots Clés

Plus votre ciblage est large, plus vous avez de chances de ne rater aucune requête !

En même temps, vous risquez aussi très vite d’exploser votre budget… et de générer beaucoup de déchet.

Il ne faut s’aventurer en requête large que si votre liste de “mots clés à exclure” est déjà bien fournie et que vous avez le temps de suivre régulièrement les termes de recherche pour la mettre à jour.

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
2 Comments
  1. Répondre

    Super article ! Et une bonne technique pour des campagnes sur du plus long terme. Merci !

    • Répondre

      Merci Emilie ; d’habitude “super article”, c’est plutôt un commentaire de spammer. Heureusement que je te connais ! :]

Un commentaire ?