Voir gratuitement et efficacement les liens vers son site avec Bing Webmaster Tools ?

  • 17 août 2020
  • SEO

La bataille fait rage depuis des années entre Bing et Google. Niveau popularité du moteur de recherche, la répartition du marché en France est de l’ordre de 90% pour Google et à peine 5% pour Bing. Cela ne l’empêche pas de tenter de se battre, que ce soit au niveau du référencement payant ou des outils.

Pour le référencement payant par exemple, les tarifs sont souvent 4 fois moins chers pour un clic chez Bing Ads que chez Google Ads. Même si la population de Bing convertit moins que celle de Google, le coût par lead était nettement plus sympathique dans les thématiques sur lesquelles j’ai travaillé (logiciel de caisse, fosses septiques…).

Au niveau des outils, Google Search Console (anciennement Google Webmaster Tools) fait partie des incontournables pour s’assurer de la bonne santé de son site (positionnement, indexation…). Son point faible historique concerne les liens, principal critère de référencement comme vous le savez si vous êtes familier du SEO.

Sur Twitter aujourd’hui, j’ai vu qu’Abondance annonçait une nouvelle formule pour les Bing Webmaster Tools. Abondance est le site d’Olivier ANDRIEU, auteur d’un livre de référence “Référencement Google : mode d’emploi”, très bon pour s’initier au SEO. J’apprécie aussi beaucoup son apport à la communauté et notamment sa page emploi. J’avais eu de très bon contacts en 2012 / 2013 quand je songeais à tester PARIS ou LYON.

Cette parenthèse faite sur Abondance, je dois avouer qu’honnêtement je fais toujours l’impasse sur Bing Webmaster Tools lorsque je travaille sur un projet. Je n’en parle même pas dans mes cours et formations. Je constate déjà qu’une majorité fait l’impasse sur Search Console malgré mes alertes et je ne voudrais pas proposer un outil qui ferait un peu doublon avec celui de Google.

Sauf que… si Google reste faible pour les liens alors que Bing fait le job, le rapport de force s’inverse considérablement. Surtout qu’il n’existe pas d’outil gratuit fiable actuellement pour étudier ses liens. Et même certains outils payants sont moyennement efficaces… L’objet de cet article sera donc de tester Bing Webmaster Tools en le comparant à l’outil que j’utilise actuellement, Serpstat.

Si vous ne connaissez pas encore Serpstat, c’est un peu le SEMrush ou le Ahrefs du pauvre, d’où sa popularité dans certaines entreprises françaises :

Il me convient très bien rapport qualité/prix pour mes projets courants, quitte à basculer vers une formule d’essai 7 jours/7$ chez Ahrefs de temps en temps. Avec le temps, ma mère, ma tante, mon frère etc. ont eu leur compte d’essai Ahrefs…

Voyons donc pour internetbusiness.fr par exemple l’analyse des liens de Serpstat :

Je parle par raccourci des liens mais ce qui m’intéresse le plus dans un premier temps ce sont les domaines référents (puis les IP…). Cela indique le nombre de sites différents qui font un lien vers le site, soit ici 334.

Ce chiffre en soi ne veut rien dire. Il est par contre essentiel pour se comparer aux concurrents sur votre marché. Il donne un indicateur fort du potentiel de votre site à bien classer vos produits et services dans Google et donc à capter des visiteurs.

Voyons maintenant comment sont présentés les liens dans Bing Webmaster Tools :

Malheureusement, sauf à ce que Serpstat se plante et me crédite de trop de liens, Bing semble encore peu fiable. Comment est-ce possible malgré leurs moyens ? A l’inverse, Google semble davantage décidé maintenant à renseigner les Webmasters :

Cet outil gratuit permettra de mesurer les progrès d’un site amateur sans budget. Le professionnel ou l’entreprise auront toujours recours aux services d’un logiciel spécialisé afin notamment d’identifier les opportunités de liens chez les concurrents.

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?