Guide pratique du référencement local et régional sur Google

  • 28 décembre 2015
  • SEO
 

La première version de ce guide sur le référencement local date du 12/02/2014. Elle venait d’un premier échange par mail avec Nixdo.com, jeune société qui proposait des prestations spécialisées en la matière justement.

Or en crawlant InternetBusiness.fr à l’occasion :

Nixdo disparu - Internet Business

Le sous-domaine vers lequel nous avions fait un lien n’existe plus ! Nixdo.com a totalement changé d’activité.

Pourtant, la couverture de cette start-up semblait prometteuse :

Start Up Nixdo - Internet Business

Marché pas assez mûr ou acteurs trop puissants déjà implantés ? Nixdo a totalement changé de projet : le site propose maintenant de “magnifier ses photos”.

En tout cas, 2 ans plus tard, l’article est toujours d’actualité. Il nous sert actuellement alors que nous venons d’ouvrir notre échoppe :

Google Place - Internet Business

 

1/ Qu’est-ce que le référencement local ?

D’après Wikipedia, il s’agit de « créer une fiche sur la section carte des moteurs de recherche ». Ce n’est sans doute pas la meilleure page de Wikipedia.

La version anglais de la page parle de « recherches restreintes par la géographie » ; c’est mieux mais pas encore limpide.

La meilleure définition provient peut-être de getlisted.org : une spécialité web marketing qui consiste à accroître la visibilité d’une entreprise sur des mots ciblés géographiquement.

Au final, il s’agit d’être bien positionné sur « PLOMBIER PARIS » ou « PIZZA LYON ». Comme tout référencement, la difficulté dépendra de la concurrence. Les exemples choisis par exemple, ne sont que modérément abordables ;).

Notez que sur ces requêtes, le référencement payant (SEA) passe avant le référencement local, qui passe avant le référencement naturel (SEO).

Il faut une sacré résolution d’écran pour apercevoir seulement le premier résultat naturel.

Pour toute entreprise offrant des services locaux/régionaux, le référencement local devra donc primer sur le référencement naturel.

 

2/ Quels sont les facteurs de classement pour le référencement local ?

MOZ a publié un article très détaillé en août 2013 mis à jour le 24 septembre 2015 sur le sujet. Comme pour leurs autres études, celle-ci résulte d’un sondage auprès de professionnels. Voici leurs estimations :

Critères MOZ référencement local

 

Les critères les plus importants pour bien classer une entreprise localement sont donc :

 

1/ Les signaux envoyés par la page locale : présence d’un mot clé dans le titre/le nom de l’entreprise, proximité géographique du lieu avec l’internaute, catégorie adaptée à sa requête etc.

Comme pour une page de site classique, le titre sera donc déterminant.

 

2/ Les facteurs locaux extérieurs : présence de l’entreprise dans des répertoires comme les Pages Jaunes ou LaPoste, régularité du nom, de l’adresse et du numéro de téléphone (NAP), nombre de mentions, de citations de l’entreprise sur le net.

> Il faut que les NAP indiqués soient toujours les mêmes.

> Plus les journaux locaux ou d’autres sites parleront d’une société, même sans lien hypertexte, meilleur sera son classement.

 

3/ Le site de l’entreprise : l’autorité de domaine (valeur MOZ, proche du PageRank) et l’optimisation des pages (titres, présence des NAP) sont pris en compte.

> Avoir un nom de domaine indépendant et déjà bien référencé est donc un avantage en référencement local.

 

4/ Les liens : le nombre, la nature (ancres) et la quantité des liens vers un business local sont le 4ème facteur.

 

5/ Les appréciations des internautes : nombre, fréquence, diversité…

 

6/ Le social : popularité sur les réseaux sociaux (Google+, Facebook, Twitter…), évaluée d’après les partages et les +1.

 

7/ Le comportement des internautes : le taux de clic principalement ; sans doute le taux de rebond et la durée de visite sur une page aussi ?

 

8/ La personnalisation des résultats : comme pour les résultats classiques, à moins d’avoir quitté Google+ et d’être en navigation privée (et encore…), les résultats tiennent compte de vos habitudes et de vos préférences.

 

Vous allez me dire : tout ça, c’est très théorique ! En fait, non, c’est assez facile à vérifier.

Sur la requête « plombier paris », le premier site est le seul à mentionner « plomberie » dans son titre ! Or c’est le critère le plus important. Le second, Fécamp Services est celui qui bénéficie du meilleur site en terme d’autorité et de liens.

Par ailleurs, les sites qui bénéficient d’avis sont sensiblement mieux classés. Il est ainsi possible d’essayer de comprendre chaque classement pour une requête d’après les critères étudiés dans ce paragraphe ; et ça colle plutôt bien !

 

3/ Comment démarrer son référencement local ?

Nous savons ce qu’est le référencement local. Nous connaissons les facteurs de classement. Comment référencer son entreprise maintenant concrètement ?

Listes Nixdo sur commerces de proximité

Nixdo analysait la présence locale des entreprises d’après leur profil dans les sites suivants : Annuaire.com, Beauté-Addict, Cityvox, Dismoioù, Foursquare, Google+ Local Google My Business, Justacoté, l’Internaute, les horaires, Lyon restau, Nomao, Proxi Beauté, Resto.fr, Tripadvisor, Tupalo, Yelp.

Selon son secteur d’activité, tous ces sites ne seront pas adaptés. S’inscrire sur un grand nombre de sites permettra déjà d’augmenter son nombre de citations, de mentions.

Il faudra veiller à remplir au maximum chaque page/profil : description, photos, horaires, site web, nom, adresse, téléphone, activité… et bien sûr mentionner votre activité dans le titre.

 

4/ Comment optimiser son référencement local ?

En remplissant correctement vos profils sur les sites locaux, vous avez validé les étapes 1/ et 2/ du référencement local.

La prochaine étape est de travailler son site Internet, tant au niveau du contenu (optimisation on-page), que des liens (optimisation off-page).

Travailler son contenu, c’est offrir un texte qui va plaire tant aux internautes (étape 7/) qu’aux moteurs de recherche (étape 3/). Développer une certaine longueur (600 mots et plus) permet d’être sûr d’explorer tout le champ sémantique des mots clés visés et de votre thématique.

Il est aussi conseillé d’indiquer ses coordonnées sur chaque page.

Pour les liens (étape 4/), la façon la plus saine de développer l’autorité d’un site est d’obtenir un lien depuis ses partenaires naturels : mairie, associations, chambre de commerce et d’industrie (ou chambre des métiers), fournisseurs, distributeurs etc.

Selon vos connaissances en référencement, quelques articles invités sur des sites du même thème, et quelques inscriptions dans des annuaires à forte autorité, pourront vous permettre de faire la différence si la concurrence est élevée.

Ensuite, vous aurez besoin de développer ou d’affirmer votre présence sur les réseaux sociaux (étape 6/). Incitez les clients qui vous apprécient à laisser une appréciation sur vos profils locaux, surtout Google+ (étape /5).

Reste la personnalisation des résultats, qui vous sera de plus en plus favorable au fur et à mesure de votre notoriété ; vous serez par exemple mis en avant car un ami de l’internaute vous recommande.

 

5/ Maîtriser la sphère publique.

A partir du moment où une entreprise est présente en ligne, son droit à l’erreur en matière de service client se réduit considérablement.

Un client satisfait prendra rarement le temps de laisser un commentaire favorable. Un client mécontent souhaitera faire savoir à la Terre entière qu’il faut éviter à tout prix vos produits et services.

Un chiffre revient souvent : 1 client insatisfait en fait perdre 10 autres.

Une critique sur votre page n’est par contre pas forcément un handicap si votre réponse est convaincante. Les prospects sont capables de se rendre compte de votre bonne foi.

Toujours commencer par remercier avant de répondre ;). Le talent du Community Manager fera la différence à terme entre deux sociétés concurrentes.

 

The following two tabs change content below.
Passionné par le Référencement et le Web Marketing, je conseille depuis 2012 des TPE et PME (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Royaume-Uni...) sur leur stratégie Internet.

Commentaires

commentaires

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

     

    Internet Business, ambassadeur de la marque Finistère

    Agence web à la pointe (de la Bretagne), Internet Business a pour spécialité de rendre ses clients plus visibles, en optant pour le canal marketing le plus adéquat. Après étude, nous mettons en place des solutions personnalisées.

    Exploitez-vous bien le potentiel de votre site ?

    Après un premier entretien confidentiel et gratuit, nous serons en mesure de répondre à vos questions et de proposer des mesures ciblées.

    Des tarifs clairs :
    40€/h
    250€/j