Choix des mots clés : vous devez gagner des clients, pas des visiteurs !

  • 3 avril 2017
  • SEO

Hervé réfléchit aux possibilités de développer le trafic de son site : est-ce une bonne idée de capter un maximum de visiteurs par tous les moyens ?

“Bonjour Erwan,

Pour améliorer le référencement du site pour lequel je travaille, www.drive-fermier.fr, serait-il judicieux d’associer les mots clés de mon site légumes, fruits, viande, produits fermiers…) à des mots clés liés à l’activité culturelle mensuelle de la ville d’Angers.

www.angers.fr/vie-pratique/culture/les-evenements-culturels

A chaque évènement culturel (1 évènement fort chaque mois de l’année, à  forte notoriété pour les Angevins), j’associerai les mots clés de mon site, afin que chaque internaute (je vise les internautes Angevins, mon site a une clientèle Angevine et citadine) puissent être aussi dirigés vers le site Drive-fermier 49. Est-ce une action  pertinente, ou d’une totale vacuité ?

Si la démarche est qualifiante, que me conseillerais-tu pour la mettre en place ?

Je te remercie de l’attention que tu voudras bien porter à ma demande de renseignements.

Bonne journée.
Hervé”

 

1/ Conversion > Trafic.

Question essentielle avant tout projet de page : quelle est la commercialité du mot clé ?

Son coût par clic (CPC) dans Adwords ou SEMrush donne déjà un indice : si le mot clé vaut 0, si personne ne place d’enchère dessus, c’est qu’il a sans doute peu d’intérêt.

 

Il faut garder à l’esprit que le trafic n’est pas une finalité en soi : ce sont des ventes (conversions) dont l’entreprise a besoin !

Il peut être tentant de se positionner sur des mots clés “faciles” qui rapportent immédiatement un maximum de trafic.

Mais :

  1. Ils ne vont pas forcément correspondre à l’audience du site.
  2. Il ne vont pas forcément correspondre non plus aux produits et services vendus par le site.

 

2/ Ne pas décevoir l’internaute.

Deuxième question liée à la première : quelle est l’intentionnalité de la requête ?

Que vise l’internaute en tapant “printemps des poètes” ou “festival premiers plans” ?

Se prépare-t-il à une orgie de produits fermiers ? :]

Il risque de peu ou de ne jamais cliquer sur le site drive-fermier depuis les résultats de Google (= mauvais CTR) – click through rate).

S’il s’aventure sur le site par méprise, il va le quitter sèchement (taux de rebond) ou passer peu de temps sur la page.

Tous ces indicateurs sur le comportement de l’usager peuvent influencer Google négativement.

Voir l’article sur la dernière étude de SEMrush qui insiste sur l’expérience utilisateur comme critère #1 de classement.

Les Search Quality Guidelines de Google reposent sur le même principe : répondre parfaitement à la requête de l’internaute, sans jamais le décevoir ou le tromper.

 

La démarche est donc intéressante d’un point de vue théorique ; nous pourrions être dans une logique de growth hacking en détournant gentiment un public de son optique initiale.

Mais il sera certainement plus profitable à terme de jouer le jeu selon les règles en retenant directement les mots clés les plus profitables et en élaborant les meilleures pages possibles.

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?