A quoi sert un contrat de maintenance pour un site Internet ?

Un site Internet est comme un jardin. Une fois créé, aménagé, il demande un entretien régulier pour rester à son meilleur niveau. C’est l’objet des contrats de maintenance.

Outre son entretien, il est souhaitable d’avoir un plan d’action pour assurer la croissance de son trafic et du chiffre d’affaires. Cela nécessite de produire du contenu et de gagner en autorité / popularité.

Contrat de gestion et de maintenance d’un site Internet

La plupart des entreprises qui assurent la production d’un site Internet proposent aussi un suivi via un contrat de gestion et de maintenance du site.

Que comprend le contrat de maintenance ?

Ce contrat comprend principalement la mise à jour du site (version, extensions – plugins…). Ce ne sont pas des tâches forcément très compliquées mais cela permet de garder l’esprit libre et de se concentrer sur des points plus importants pour celui qui passe commande.

Par ailleurs, cela permet aussi d’avoir un interlocuteur en cas de “panne” sur le site. Avec un hébergeur web sérieux, votre site sera sauvegardé sur une base régulière (“backup“). Cela permet de repartir avec la version de votre site de la veille ou plus.

exemples sauvegardes OVH

Ces mesures permettent de se prémunir d’un piratage et de ses effets délétères. Elles s’appliquent pour tous les CMS indépendants (WordPress/WooCommerce, Prestashop, Magento…).

Quel tarif pour l’entretien et la maintenance d’un site web ?

Le coût d’un contrat de maintenance est calculé d’après la base horaire d’une heure de main d’œuvre, avec une remise selon la durée de l’engagement.

Chez Internet Business par exemple, une heure de prestation est facturée 50€. Un contrat de gestion de site est proposé à partir de 1h/mois, soit 50 * 12 = 600€/an. Nous appliquons ensuite une remise un forfait de 500€ au lieu de 600. En effet, nous préférons accompagner les clients à long terme plutôt que de multiplier les engagements.

Quel plan d’action pour développer votre site ?

Une fois que la procédure d’entretien et de sécurisation de votre site est en place, la voie est libre pour réfléchir à son succès.

Attirer davantage d’internautes

La première étape justement est de pouvoir quantifier ce succès ou non en mesurant le trafic recueilli. La meilleure solution est d’utiliser le logiciel gratuit Google Analytics. Il faut indiquera aussi le temps passé par les visiteurs sur chaque page ou les pages fréquemment quittés (taux de rebond).

Essayez aussi Google Search Console pour vérifier que vos pages ne comportent pas d’erreurs techniques bloquantes (404…), sont assez rapides etc.

La base pour étoffer son site et capter des visiteurs est d’utiliser une approche Inbound Marketing : répondez aux questions que se posent vos prospects !

Exemple-Inbound-Marketing-Cours-Leroy-Merlin

Leroy Merlin par exemple propose des cours de bricolage pour que les amateurs utilisent ses produits pour leurs chantiers.

Dernière étape ensuite mais essentielle : développer la popularité / l’autorité de votre site grâce aux partenariats. A chaque fois qu’un site Internet ou un blog vous mentionne en faisant un lien vers vous, c’est un signal extrêmement positif pour Google.

Il faut donc vous assurer que toutes vos connaissances et tous vos partenaires (mairie, communauté de communes, clubs, associations, clients, fournisseurs etc.…) jouent le jeu et parlent de votre site.

Optimiser le taux de conversion (CRO)

Bien sûr, trafic ne veut pas dire forcément vente. Il faut que ce trafic soit qualifié, que les prospects achètent vos produits ou services (conversions). Cela suppose une réflexion sur l’agencement / la présentation de votre site et des tests.

Je vous conseille de lire le guide de Brian Dean sur le sujet ; si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais, vous pouvez faire un clic doit dans votre navigateur puis “traduire en français”.

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?