Campagne emailing : 6 astuces puissantes pour la réussir

 

Pour diffuser son message sur Internet, une entreprise dispose de plusieurs canaux web marketing : SEA, SEO, SMO, affiliation, display… et campagne emailing.

Or c’est l’un des leviers les plus puissants en terme de retour sur investissement :

ROI campagne emailing

Un dollar bien investi peut en rapporter 38 en moyenne (source : études VentureBeat.com).

Voici donc 6 conseils puissants pour exploiter cette opportunité et maximiser le profit de votre campagne emailing.

 

1/ Soignez le design.

Voici 100 exemples de campagnes emailing réalisées par des grands groupes : https://www.campaignmonitor.com/best-email-marketing-campaigns/

Nous partons du principe que leur équipe à la pointe et leur budget colossal leur permettent d’être des modèles suivre.

Point commun entre ces campagnes ? Un design léché.

Exemple campagne emailing

Vous n’avez pas les ressources pour une telle mise en forme ? Misez sur un template performant !

Pour 19$ par exemple sur Themeforest, il est possible de s’offrir un thème facile à personnaliser et qui “sonne” 2016.

 

2/ Pensez responsive.

Tout comme votre site web, votre emailing doit parfaitement s’adapter aux mobiles et tablettes.

 

Progression ouverture mails sur mobileEntre 2010 et 2015, le taux d’ouverture des mails sur appareil mobile a progressé de 30% pour être majoritaire aujourd’hui.

Pas de souci à priori si vous utilisez un thème récent ou un logiciel pour gérer vos campagnes.

 

3/ Identifiez-vous !

Un e-mail dont l’auteur se présente a davantage de chances d’être lu et considéré.

Il s’agit donc de mentionner le nom de l’entreprise, le nom, prénom et service de l’expéditeur.

Mail anonyme

Comme pour un article, un mail dont l’auteur est mis en avant gagne en crédibilité.

Un lien vers le profil LinkedIn, Viadeo ou Twitter pour conclure le mail sera un atout.

 

4/ Tout se joue dans l’objet, le titre !

Le taux d’ouverture est la donnée reine dans l’analyse d’une campagne emailing.

Il faut que votre titre soit à la hauteur de vos investissements dans le design et le texte du mail.

La combinaison prénom + avantage est un grand classique.

Il faut que la valeur du mail soit perceptible au premier coup d’œil.

Il s’agit d’offrir : un pourcentage de remise, une offre limitée, un produit offert si un acheté, une livraison gratuite…

Tout style qui génère une émotion (humour, crainte, controverse…) sera porteur.

 

5/ Attention au timing de votre campagne emailing.

Vous avez lu au moins 10 articles sur “quand poster sur les réseaux sociaux” ?

C’est la même problématique ici en fonction de votre cible.

Tout le monde est d’accord pour exclure le lundi des campagnes emailing.

A vous de déterminer ensuite selon votre audience le jour et l’heure adéquats.

Pour la fréquence (journalière, hebdomadaire, bihebdomadaire, mensuelle…), tout dépendra de votre capacité de travail et de l’appétence de votre audience.

Pourquoi ne pas s’inscrire aux newsletters de vos concurrents pour analyser leur méthode ?

 

6/ Segmentation = conversion.

Après le taux d’ouverture, le taux de conversion, c’est-à-dire le nombre d’internautes qui se rendent sur votre site après ouverture du mail,  est la donnée vitale à suivre.

La norme actuelle est de démarrer par “Cher + prénom”.

Il est préférable de différencier l’approche selon que les adresses email collectées proviennent :

  • D’une collecte effectuée sur votre site à l’aide de judicieux call-to-action.
  • D’une base achetée à un opérateur type PagesJaunes.

Dans le dernier cas un “Bonjour Monsieur X” ou “Bonjour Madame Y.”, suivi d’une explication franche sur comment vous avez obtenu son mail et pourquoi ce n’est pas un spam semble opportun.

Si vous utilisez une base de données achetée, le volume peut être colossal et légitimer de l’A/B testing sur un échantillon (5% ?) pour calibrer son approche.

 

Après cette phase d’introduction, retour aux fondamentaux :

Sur le fond : traditionnellement, l’emailing part sur un prix d’appel, une offre couplée… Pas très inbound tout ça !

Avez-vous la possibilité de partir d’un problème type de votre client et de lui proposer une solution ?

Ce n’est pas la même chose que de mettre directement le produit en avant !

Si vous faites cela, vous prendrez l’habitude de segmenter vos campagnes, de catégoriser vos prospects pour leur envoyer le mail qui leur correspond le mieux.

Campagnes emailing grands groupes

Sur la forme : l’organisation des blocs, les boutons, les couleurs seront des éléments à travailler. Pourquoi ne pas s’inspirer des campagnes réussies des grands groupes ?

Dans l’ouvrage Internet Marketing aux éditions EBG, les auteurs présentent la campagne emailing comme une séquence de conversation. Tout l’art du marketeur sera de donner le plus de gages d’humanité possibles tout en automatisant son travail !

 

Un conseil à rajouter ? Tout complément est le bienvenu !

 

Photo “anonymous” de Thomas Hawk sur Flickr.

The following two tabs change content below.
Passionné par le Référencement et le Web Marketing, je conseille depuis 2012 des TPE et PME (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Royaume-Uni...) sur leur stratégie Internet.

Commentaires

commentaires

    Leave a Comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

     

    Internet Business, ambassadeur de la marque Finistère

    Agence web à la pointe (de la Bretagne), Internet Business a pour spécialité de rendre ses clients plus visibles, en optant pour le canal marketing le plus adéquat. Après étude, nous mettons en place des solutions personnalisées.

    Exploitez-vous bien le potentiel de votre site ?

    Après un premier entretien confidentiel et gratuit, nous serons en mesure de répondre à vos questions et de proposer des mesures ciblées.

    Un tarif clair :
    50€/h
    Devis gratuit sous 24h