Comment améliorer le référencement du site d’une association dans Google ?

  • 8 juillet 2019
  • SEO

Claire vient de me demander conseil concernant le référencement du site de l’ANR France (Association Neurofibromatoses et Recklinghausen) :

On est pas bien placé sur Google. Si tu as des tuyaux à me donner pour que la personne qui s’occupe du site puisse mieux nous référencer, ce serait vraiment top !

Les positions dans Google impactent le trafic reçu : plus un site occupe des rangs élevés sur ses mots clés phares, plus il capte un trafic qualifié.

 

Comment être mieux placé dans Google ?

Google positionne les sites en partie fonction de leur contenu… mais surtout d’après les liens qu’ils reçoivent depuis d’autres sites (“liens externes”).

C’est ce qui ressort de la majorité des études (PEYRONNET-RICHARD, MOZ, BACKLINKO…) ; voici par exemple celle d’OVH :

Etude OVH critères de classement dans Google

Les paramètres étudiés renvoient à l’outil Majestic ; les 5 premiers concernent les liens.

 

Le suivant, le temps de réponse du serveur indique une corrélation entre vitesse de chargement d’un site et position dans Google.

 

Vient enfin :

  1. Le contenu : est-ce que le texte répond aux questions / recherches des internautes ?
  2. L’optimisation technique du site : utilisation des balises appropriées, codes serveur, https, profondeur etc.

 

Comment adapter ces éléments à l’association ?

L’impression de n’être “pas bien placé sur Google” me semble toute relative.

En effet, le site accroche 668 mots dans le top 100 de Google, pour un trafic estimé à +26 000 visiteurs par mois :

Serpstat ANR FRANCE

 

Quel est le mot clé visé ? D’après la balise titre de la page :

Balise titre ANR France

 

Si l’on tape ANR ou ANR France, on tombe sur… le site de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) :

Résultat ANR dans Google

 

C’est toujours dommage pour une association ou une entreprise d’avoir un homonyme mais pas si important que ça au final.

Il faut regarder le référencement dans une perspective plus globale : un site Internet capte seulement 20% de son trafic avec les “grosses requêtes”.

80% du trafic provient de “petits mots clés” auxquels on ne pense pas spécifiquement. C’est le principe de la longue traîne.

Donc le site ne sera pas premier sur ANR, ni très bien placé sans doute sur “Neurofibromatoses Recklinghausen” car les sites médicaux spécialisés sont des bêtes de compétition grâce à leur nombreux domaines référents.

 

Ce qu’il est possible de faire par contre :

  1. Contenu à ajouter du contenu régulièrement (événements, témoignages… avec une certaine longueur de texte si possible).
  2. Continuer à être cité/obtenir des liens depuis un maximum de sites Internet.
  3. Améliorer la vitesse de chargement du site, à la fois critère de classement dans Google et point vital de l’expérience utilisateur.
  4. Surveiller l’optimisation technique du site.

 

A propos de la vitesse :

En utilisant la page d’accueil, https://www.anrfrance.fr/page/240949-accueil, le site obtient de mauvais résultats sur Google PageSpeed Insights ou GTmetrix, sur mobile comme sur PC :

PageSpeed Insights ANR FRANCE

 

Il faudrait mobiliser le développeur sur cette tâche d’après les recommandations des outils.

 

A propos de l’optimisation technique :

Le fait d’avoir une page d’accueil www.anrfrance.fr/page/240949-accueil au lieu de www.anrfrance.fr tout simplement, entraîne une perte de puissance des liens dont bénéficie le site vers sa page d’accueil (autour de 15%).

Il y a à mon avis un travail nécessaire à terme pour rétablir l’accueil sur www.anrfrance.fr, vérifier les liens existants et déplacer ceux qui pointent vers www.anrfrance.fr/page/240949-accueil sur la page d’accueil rétablie.

 

Autre point : Google indexe environ 603 pages du site. C’est le nombre de pages qui présentent un certain intérêt selon lui.

Pages indexées par Google

 

En réalité, le site compte des milliers de pages, en raison des profils enregistrés par ses membres et des pages “connexion” personnalisées qui sont créées.

Il faudrait bloquer ces pages, qui n’ont pas vocation à générer du trafic :

Page connexion à bloquer

 

La même chose existe pour les inscriptions. Là encore, ces pages devraient être bloquées. Cela permettrait à Google comme au chargé de référencement du site d’y voir plus clair :].

Inscription ANR FRANCE

 

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?