Quel avenir pour la clé USB à l’heure du cloud ?

Le stockage des données évolue de manière vertigineuse. Mes premiers jeux sur CPC 664 devaient être tapés à la main en copiant le code du manuel. Puis je suis passé aux jeux sur disquette(s). 1, 2, 3 puis 4 disquettes pour le monstrueux “Espana Games 92” :

A mettre en parallèle avec la sortie de Super Mario Bros 3 en 1988… (1991 en Europe).

Il faut faire attention à notre perception, la mettre en rapport avec “le top” de qui était disponible et l’usage courant dans les foyers. Quand je suis étonné d’utiliser 4 disquette en 1992, le CD-ROM, l’équivalent de plus de 400 disquettes (!) est inventé depuis 1984… mais ne deviendra grand public que dans les années 90. Il fallait alors rajouter sur son “vieux” PC un “kit multimédia” comprenant lecteur de CD-ROM, carte son et enceintes.

Kit multimedia Apple années 90

Le CD-ROM justement arrive dans nos foyers dans les années 90… mais il découle d’une tranquille évolution.

Les grandes étapes du stockage de données

  • 1890 : carte perforée.
  • 1928 : bande magnétique.
  • 1971 : disque.
  • 1982 : disquette.
  • 1984 : CD-ROM.
  • 1994 : disquette ZIP et carte flash.
  • 1999 : clé USB (“USB flash drive”).
  • 2006 : cloud.

J’ai lu un article de Capital qui date le cloud de 2014. Or Amazon développe un modèle de cloud en 2006 et Google en 2008. Google Drive (premier Cloud super grand public à ma connaissance) sort en 2012.

Contrairement aux autres moyens de sauvegarde, c’est le premier à être dématérialisé (“solution de stockage distant”). Il permet de partager des fichiers sur un disque dur accessible à tous. Plus besoin de faire 50 copies pour 50 employés/usagés/étudiants.

Le cloud est accessible depuis n’importe quel support, du moment que vous êtes connecté à Internet (smartphone, tablette, ordinateur portable…). C’est à la fois une force vu les nombreux accès WIFI disponibles et le développement du réseau mobile (4G, 5G…), mais aussi une contrainte forte : quid des zones blanches ?

Malgré ce bémol, le cloud a sur le papier la capacité d’enterrer les autres supports comme ceux-ci l’ont fait à chaque génération avec leurs aînés.

L’impact du cloud sur les ventes de supports de sauvegarde

Spontanément, j’avais pensé que le développement du cloud freinerait les ventes de clés et autres supports de sauvegarde. Mais ce n’est absolument pas le cas ! Voici par exemples les ventes de supports flash dans le monde pour la période 2013 – 2021 :

Les supports flash comprennent toutes les cartes des appareils photos, consoles etc. mais aussi les clés USB. Voici un visuel qui vous parlera mieux :

Je n’ai pas trouvé de données précises sur la vente de clés USB seules… sauf pour le marché allemand. Comme c’est un pays relativement “frère” de la France et des autres pays occidentaux en général, il est intéressant de noter que le tableau suivant conforte la tendance générale de hausse des ventes de supports flash :

Number of USB flash drives sold in the consumer market in Germany from 2004 to 2019

Pourquoi une telle résilience du flash et de la clé USB en particulier ?

La clé USB est aussi un support de communication

La clé USB continue à capter des parts de marché grâce à sa polyvalence et à sa souplesse. Tout nouveau PC par exemple demande un support amovible pour installer Windows 10.

Par ailleurs, avec l’amélioration de la qualité des photos des smartphones, le partage de clichés et de vidéos explose. Or il est souvent plus simple de partager ces souvenirs en famille avec un clé USB plutôt que le cloud, surtout selon sa vitesse de connexion.

Enfin, la clé USB est un puissant support de communication, peut-être l’objet publicitaire le plus utile ? Il est possible de la personnaliser aux couleurs d’un club ou d’une entreprise. Cet objet de collection sera conservé précieusement ou emporté partout par son possesseur car il contient souvent ses biens les plus précieux : des souvenirs et des données personnelles.

The following two tabs change content below.
Passionné par le Référencement et le Web Marketing, je conseille depuis 2012 des TPE et PME (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Royaume-Uni...) sur leur stratégie Internet.

Commentaires

commentaires

    Un commentaire ? Une question ?

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Internet Business, ambassadeur de la marque Finistère

    Agence web à la pointe (de la Bretagne), Internet Business a pour spécialité de rendre ses clients plus visibles, en optant pour le canal marketing le plus adéquat. Après étude, nous mettons en place des solutions personnalisées.

    Exploitez-vous bien le potentiel de votre site ?

    Après un premier entretien confidentiel et gratuit, nous serons en mesure de répondre à vos questions et de proposer des mesures ciblées.

    Un tarif clair :
    50€/h
    Devis gratuit sous 24h