Solution pénalité de référencement Google Pingouin – Panda

  • 16 août 2014
  • SEO
 

Parade des pingouins
Alors que le programme télé ne m’inspirait pas ce soir, j’ai été contacté par le webmaster du site http://www.alovelyworld.com, qui rencontre une très sévère baisse de trafic.

Du coup, en même temps que je regarde son site, je me suis dit que j’allais prendre quelques notes, histoire de rédiger un article de blog sans efforts.

Déjà, c’est avec un réel plaisir que je me penche sur un site de 15 ans d’âge ; c’est plutôt rare parmi les projets que je traite en ce moment :).

Les langues affutées feront remarquer le design à l’âge du site… ce qui n’est pas tout à fait faux.

Mais revenons à notre baisse de trafic. Que nous dit SEMrush ?

 

1/ Constat de pénalité.

Evolution-trafic-SEMrush
Je crois qu’on vient d’atterrir…
 

En avril 2012, le site occupait un top 20 pour plus de 600 mots clés ; ce chiffre n’est plus que de 50 mots clés environ aujourd’hui.

 

La tendance de SEMrush se confirme-t-elle dans Google Analytics ?

Baisse-trafic-Google-Analytics
Évolution du trafic d’après Google Analytics
 

Google Analytics confirme le déclin suspecté à partir de 2012.

La cause peut être soit une pénalité manuelle, soit une pénalité algorithmique.

 

2/ Une pénalité manuelle ?

Depuis quelques mois, Google permet de vérifier directement depuis Google Webmaster Tools l’absence ou la présence d’une pénalité manuelle, ce qui est fort pratique.

Absence-de-pénalité-manuelle-Google
Ce serait trop simple si c’était ça…
 

En l’absence de pénalité manuelle, le site est donc victime d’une pénalité algorithmique.

 

3/ Une pénalité algorithmique.

Que se passe-t-il en 2012 au niveau des algorithmes de Google ? Il suffit de suivre le calendrier proposé par MOZ.

Hasard, coïncidence ? Le 24 avril 2012, c’est la sortie du diabolique Pingouin.

Sortie-algorithme-Google-Pingouin Sortie de l’algorithme Google Pingouin
 

Reprenons le graphique Analytics mais en visualisant le trafic naturel semaine après semaine cette fois :

Sortie-de-Google-Pingouin
La “coïncidence” est troublante. Pingouin 1.1 sort peu de temps après pour continuer le « travail » :

Sortie-de-Pingouin-1.1
 

4/ Le site a-t-il changé ?

Dans cet exemple, nous avons commencé par le plus « complexe » mais une chute de trafic peut aussi être liée à des raisons évidentes :

– Nouveau site, nouveau template, avec une mauvaise gestion des 301, un contenu différent etc.

– Un transfert du site, de l’hébergement et des modifications sur le fichier .htaccess.

Y a-t-il eu des modifications courant 2012 ? Juste une retouche sur le design de la carte d’après Web.archive.org :

Alovelyworld-mai-2012
Alovelyworld mai 2012
Alovelyworld-juillet-2012
Alovelyworld juillet 2012
Aucune modification sur la structure et les URL par contre. La piste du Pingouin est donc plus sérieuse.

 

5/ Connais ton ennemi.

 Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait.

Sun Tzu

Pingouin est vu comme l’algorithme qui sanctionne les « mauvaises » pratiques de liens, en particulier les anchors text chargés.

Quel est le profil de liens du site alovelyworld.com ?

Pas de souci à priori au niveau des anchors :

Anchors-cloud-Ahrefs

Des ancrages bien diversifiés

 

Le site possède sinon un PR4 de bon aloi… et des liens depuis 2 500 domaines d’après Ahrefs !

Si on regarde ensuite les liens dans le détail, certains sont discutables :

Lien-discutable-1

Un soupçon de black hat ?

 

D’autres ne peuvent clairement pas espérer le bénéfice du doute :

Lien discutable 2

Mon lien préféré !

 

C’est donc sans doute avec raison que l’implacable Pingouin a sévi (il est comme ça Pingouin, il ne fait que son devoir).

 

6/ La chasse au Pingouin.

Peut-on venir à bout de l’animal ?

Théoriquement, oui.

Parmi les 2500 domaines qui envoient un lien vers http://www.alovelyworld.com, il suffit de faire le tri puis :

– D’écrire aux websmasters de ceux que l’on souhaite retirer.

– D’utiliser l’outil Google de désaveu des liens pour ceux dont le webmaster ne répond pas (= l’immense majorité).

– Puis d’attendre la prochaine mise à jour de l’algorithme…

Vous vous doutez qu’il faudra du temps et une certaine confiance dans son jugement SEO pour décider quel lien sera correct ou à jeter.

Et vous n’êtes pas au bout de votre peine…

 

7/ La chasse au panda… et à tout ce qui traine.

Google place en tête de ses classements des articles de 2000 à 2500 mots en moyenne.

A l’inverse, il sanctionne les sites avec peu ou pas de texte… ce qui est ici le cas.

Une page typique du site tourne autour de 60 mots :

Page-typique

Un manque d’épaisseur et la sauce Google ne prend pas…

 

Un manque de texte généralisé est un sérieux frein au référencement.

Question : faut-il sauver Willy/Le soldat Ryan/Alovelyworld ?

N’est-il pas plus simple de repartir sur un nouveau nom de domaine ?

Sentimentalement, un site ancien est plus difficile à abandonner. Par ailleurs, sur l’ensemble des liens, tout n’est pas à jeter (euphémisme) :

Des-liens-sans-prix

DMOZ, YAHOO ? PRICELESS !

 

Bon courage au webmaster pour faire le ménage dans ses liens ;).

 

Crédit photo : Pat Scullion.

 

NB : il s’agit d’une étude rapide de pénalité pour le format blog… pas du guide définitif ;). Article initialement paru le 9 avril 2014 et mis à jour le 16 août.

The following two tabs change content below.
Passionné par le Référencement et le Web Marketing, je conseille depuis 2012 des TPE et PME (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Royaume-Uni...) sur leur stratégie Internet.

Commentaires

commentaires

  1. Ahhhh Paris Hilton… ma chouchoute ! Comment résister à un tel bakclink dites moi ! Déçu de ne pas voir Kim Kardashian dans ses links back.

    Sinon vu le contenu du site qui est presque absent, on imagine à peine le sourire narquois du gros panda lorsqu’il arrive sur la page… aie aie !

    Mais il a quand même du DMOZ ET YAHOO… parait qu’ils sont très surfaits… j’ai lu ça dans WRI.

    Sinon merci pour l’article , je viens de reprendre et était confus sur ces nouvelles algo à casser la cabeza :/

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

Internet Business, ambassadeur de la marque Finistère

Agence web à la pointe (de la Bretagne), Internet Business a pour spécialité de rendre ses clients plus visibles, en optant pour le canal marketing le plus adéquat. Après étude, nous mettons en place des solutions personnalisées.

Exploitez-vous bien le potentiel de votre site ?

Après un premier entretien confidentiel et gratuit, nous serons en mesure de répondre à vos questions et de proposer des mesures ciblées.

Des tarifs clairs :
40€/h
250€/j