Comment capter du trafic sur une expression ou un mot clé ?

Le sujet a déjà été traité sous différentes formes sur le blog : comment gagner des visiteurs, capter du trafic sur une expression ou un mot clé ?

Nous allons par contre essayer d’adopter un angle plus concret, voir pédagogique.

 

1/ Quels mots clés ou expressions vise-t-on ?

La base du SEM (marketing des moteurs de recherche), c’est de bien se positionner, d’apparaître dans les premiers résultats lorsqu’un internaute saisit un mot clé dans BING ou Google.

Il faut que les mots clés sélectionnés :

  • Correspondent bien aux produits/services vendus et la façon dont ils sont recherchés par les clients.
  • Soient abordables en termes de compétition.
  • Offrent un volume de trafic suffisant pour justifier l’investissement de temps ou d’argent dépensé.

 

Pour Internet Business par exemple, nous avons commencé par faire une liste à l’aide de SEMrush, d’après les requêtes sur lesquelles se positionnaient nos “concurrents” : sites d’inbound, de référencement, de web marketing etc.

A défaut d’avoir un abonnement SEMrush (même si c’est vivement recommandé, au moins un mois, dans le cadre d’une campagne web marketing), il est possible d’utiliser l’outil gratuit de Google de planification des mots clés.

En exportant ces données sous Excel puis en supprimant les doublons, nous arrivons à un premier tri de… 8 185 mots clés !

Mots clés Internet Business

 

Tous ne sont pas essentiels ou formidablement pertinents pour notre activité : un second tri sera nécessaire.

Beaucoup offrent tout de même l’opportunité de répondre aux demandes des internautes et de populariser le site pour leur faire découvrir nos services.

 

Premier mot de la liste ? Plutôt une série de mots !

Série de mots clés

Voyons comment en tirer parti.

 

2/ Comment exploiter des requêtes ?

A chaque expression ou mot clé doit correspondre une page dédiée.

Nous avons donc consacré une page au sujet : https://internetbusiness.fr/a-qui-appartient-nom-de-domaine/

Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls puisque même Le Figaro s’est prêté à l’exercice dans leur rubrique “High Tech” où les journalistes “répondent aux questions des internautes”. Bref, ils font du SEO, travaillent leur référencement naturel !

 

Pour capter l’essentiel du trafic d’une requête, il faut l’attaquer sur tous les fronts : SEO, SEA (liens sponsorisés : Adwords, BING Ads…) et SMO (réseaux sociaux).

Nous partageons donc tous nos articles sur les réseaux sociaux, d’où nous tirons un trafic qualifié avec faible taux de rebond. Nous mettons aussi en place une campagne Adwords et BING Ads pour chaque expression.

Vu la concurrence modeste en liens sponsorisés pour une majorité de mots clés, il est souvent possible de se positionner pour quelques centimes.

 

3/ Quels résultats attendre ?

Voici un exemple de campagne Adwords en cours :

Exemple de campagne SEA

 

Le résultat se mesure tranquillement en SEA avec 203 visiteurs… pour 5,83€.

En SEO, la publication continue de contenus augmente tranquillement notre positionnement sur davantage de mots clés :

Positionnement mots clés Internet Business

 

Et le plus important, nous recevons des demandes de devis, des “leads” :

Exemple lead Internet Business

 

Exemple demande devis

 

Au final, pour nous comme pour nos clients, il n’y a pas de secret, seulement beaucoup de travail !

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?