Le billet de François Rollin sur le référencement pas cher

  • 21 octobre 2014
  • SEO


Le billet de François Rollin : “Islam… by franceinter
 

 

I – Transcription : à partir de 2:05, François Rollin explique le référencement “pas cher”

Un mot ensuite à propos des recherches sur le net.

Quelque soit le mot clé que vous tapez, les moteurs de recherche vous proposent ce machin là en version “pas cher” :

– Un voyage à Rome pas cher.

– Du Bordeaux pas cher.

– Des tapis pas chers.

– Du jambon pas cher.

– Des chemises pas chères.

– Des fleurs pas chères.

– Des spectacles pas chers.

– Des bagues de fiançailles pas chères.

 

Comme si le seul paramètre qui vaille, le seul critère d’appréciation, était celui du prix.

Pas de voyage enchanteur, pas de jambon authentique, pas de belle chemise, pas de bijoux qui font rêver.

Non, tout ce que nous voulons, c’est des trucs pas chers.

 

Je dis bien “tout ce que nous voulons”, puisque ce sont nos requêtes qui génèrent la hiérarchie des références.

C’est parce que nous demandons avant toute chose du pas cher que le commerce nous propose du pas cher.

Je trouve ça réducteur et triste, sans parler du caractère illusoire de cette mention “pas cher”.

Qui serait assez fou pour nous proposer explicitement des chaussures trop chères ? Un séjour aux caraïbes hors de prix ou un restaurant pas très bon mais très cher ?

 

Bref, amis internautes, volons au secours du rêve et de la poésie.

Demandons des trucs beaux, des trucs chouettes, des trucs sympas et pas systématiquement des trucs pas chers, qui par dessus le marché ne seront finalement pas particulièrement des trucs pas chers.

Fût-je clair ?

 

II – Commentaires bon marché sur ce billet.

J’avais peur en entendant les premières phrases de tomber sur un billet caricatural à propos des moteurs de recherche.

Mais non, François Rollin affiche une très bonne connaissance des mécanismes de recherche (mots clés, Google Suggest…) et met en lumière un phénomène universel : l’envie d’économiser toujours plus.

Globalement donc, Internet est une course au moins cher. Il n’y a qu’à avoir les demandes de “devis SEO pas cher” que je reçois parfois.

Pour faire moins cher, les prestataires peuvent jouer sur très peu de facteurs :

– Limiter leur marge.

– Limiter le nombre d’heures sur une prestation, les automatiser ou les standardiser.

– Sous-traiter dans un pays économiquement moins développé.

Dans la plupart des cas, une prestation moins chère sera aussi moins qualitative.

 

Souvent, un client opte pour du “moins cher” afin de tester et de limiter sa perte s’il est déçu. “Au moins, je n’ai pas payé cher“.

Il suffit de prendre l’exemple d’un restaurant. Il est très facile d’avoir une addition de 20€ dans la plupart des grandes chaines (Courtepaille, Hippopotamus, La Boucherie…).

On rentre souvent alléché par un menu du jour “pas cher” ou une promotion… pour finir avec un dessert, une boisson en extra etc.

Le “moins cher” ou pas “pas cher” devrait donc activer un signal d’alarme dans le crâne du consommateur rationnel : comment le commerçant gagne-t-il alors sa vie ?

 

On ne peut pas en même temps blâmer seulement le consommateur.

Un professionnel quelque soit son domaine d’activité devrait :

– Tenter d’éduquer le consommateur et futur prospect/client.

Mettre en avant ce qui différencie son produit/service, ce qui fait sa spécificité.

– Proposer des solutions de mesure du retour sur investissement (ROI).

– Lister des exemples de réalisations, de succès.

A défaut d’expertise, le seul moyen de se différencier… c’est le prix !

Et cela conduit nécessairement à une course vers le fond.

 

III – Extension du domaine de la lutte à Google Suggest.

Autre point que m’a rappelé le billet de François Rollin : la capacité de Google Suggest a être manipulé.

Vous vous poser des questions sur le retour de Sarkozy en 2017 ? Demandez plutôt à Google.

Google Suggest Sarkozy

Vous vous insurgez contre ce Sarko bashing ?

Je me fais dès lors un plaisir de rétablir un peu de parité :

Google Suggest Hollande

Vous apprécieriez la nuance entre “sarkozy est foutu” et “hollande est il foutu”. L’interrogation demeure !

Quant à “hollande est un juif”, cela me dépasse… et rappelle le triste fichier juif de 2012.

Doit-on pouvoir tout taper, tout rechercher dans Google ? Oui, certainement.

Doit-il y avoir un filtre sur ce qui est suggéré ? Je ne sais pas. D’un côté, les mentions qui apparaissent à côté de nos deux Présidents sont très dispensables ; de l’autre, il faut tout de même aller les provoquer en tapant “personnalité + est”.

En attendant, tous ceux qui luttent pour un peu plus de trafic seront ravis d’aller pêcher quelques idées dans Google Suggest.

Partager l'article

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?