A/B testing de Google Analytics : optimisez vos conversions !

L’A/B testing et l’optimisation des conversions n’ont pas la place qu’ils méritent dans le Web Marketing… ni sur ce blog pour l’instant. D’où cet article printanier !

Après avoir défini l’A/B testing, nous verrons quels outils permettent de le réaliser et quelles sont les bonnes pratiques universelles.

 

1/ Définition de l’A/B testing.

Maxime LORANT propose un bel exemple d’A/B Testing sur la page Wikipédia :

Exemple AB Testing

 

Il s’agit de présenter aux visiteurs 2 modèles de pages différents. 50% voient le premier modèle, 50% l’autre, et l’ont mesure ainsi les résultats obtenus.

 

Cela doit vous rappeler que chaque page de votre site sert un but précis. Vous devez emmener l’internaute là où vous le souhaitez, limiter ses options pour l’amener à l’action adéquate (clic, formulaire, appel…).

Exemple de site que nous mettons souvent en avant auprès de nos clients : http://vendhq.com.

Rien n’est laissé au hasard : on veut que l’internaute s’inscrive pour un essai gratuit ou à la rigueur lance la vidéo avant.

Remarquez par exemple comme le bouton “blog” est minuscule, presque invisible par rapport au reste :

Exemple Page Optimisée VendHQ

 

Il ne s’agit clairement pas d’un objectif prioritaire. Le blog sert à attirer des “étrangers”, selon les préceptes de l’Inbound Marketing, mais il n’est pas mis en avant depuis la homepage.

Observez les pages de grandes sociétés qui réussissent grâce au web : elles reproduisent toutes un schéma de priorisation des objectifs.

 

 

Si votre site capte beaucoup de visiteurs mais que beaucoup quittent la page (taux de rebond – bounce rate) ou ne prennent pas contact avec vous, vos efforts pour les attirer sont vains. D’où la nécessite de mener des tests une fois votre trafic significatif.

 

2/ Quels outils pour l’A/B testing ?

Google propose un outil d’A/B testing incorporé à Analytics. Il est ainsi possible de proposer des alternatives différentes pour :

  1. Les titres et en-têtes.
  2. Les images et icônes.
  3. Le texte.
  4. Les incitations à l’action (CTA).
  5. La mise en page.

 

2 exemples de tests réalisés sur des sites français :

  1. http://www.liliandauzat.com/marketing-web/google-analytics-faire-test-ab/
  2. http://www.reeducation-perinee.org/blog/ab-testing-avec-google-analytics-en-15-minutes/

 

Et parmi les logiciels payants ? Eh bien justement, beaucoup ont adapté leur modèle pour offrir une version gratuite !

Si les fonctionnalités offertes par Google Analytics limitent vos ambitions, nous vous recommandons :

  1. Optimizely… qui a totalement relooké son site au profit d’un flat design. Modèle obligatoire pour le B2B ?
  2. Maximizely (oui, le “zely” est à la mode) : toutes options disponibles en version gratuite jusqu’à 25 000 visiteurs par mois.

Entre ces 3 outils, plus aucune excuse pour ne pas tester vos pages !

 

3/ Quelles bonnes pratiques pour l’A/B testing ?

Suivons déjà les 4 conseils de Google Analytics :

  1. Ne testez que quelques éléments en même temps. Comment savoir ce qui a fait la différence dans le cas contraire ?
  2. Utilisez des pages suffisamment riches en trafic. Ce n’est pas sur un échantillon de 10 visiteurs que vous allez engager  l’avenir de votre site.
  3. Effectuez des modifications visibles. Le changement c’est maintenant ;).
  4. Effectuez des tests régulièrement…. D’accord mais ne passez tout votre temps sur la même page ; une fois un type de page optimisé (homepage, landing page, thank you page…), passez aux autres !

 

Conseil universel maintenant, que j’ai entendu honnêtement repris par un spécialiste dans une conférence : inspirez-vous des meilleurs dans votre thématique.

Si une société investit des millions en Web Marketing, il y a des chances pour que l’optimisation de leur homepage et de leur landing page soit un bon modèle !

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?