7 Erreurs Fatales en E-commerce

N°1 : Obliger le client à créer un compte pour passer une commande

Vous est-il déjà arrivé de faire des achats sur internet, et lorsque vous voulez valider votre panier, on vous demande de créer un compte.
Cela peut faire fuir certains clients qui par manque de temps ou simplement car ils ne souhaitent pas créer un compte sur votre site, ne finaliseront pas leurs commandes.

Pour remédier à ce problème, proposer au clients de passer sa commande en tant qu’invité.

Il faut se faire à l’idée que lorsque nous faisons des achats dans un magasin physique, on ne nous impose pas de créer un compte ou de souscrire à la carte fidélité. Et bien sur internet, c’est la même chose, il faut laisser au clients ce sentiment de liberté.

Alternative : le social login ; l’internaute peut finaliser sa commande en se connectant grâce à un réseau social. Les informations sont communiquées sans remplir de formulaire.

Social login

 

N°2 : Oublier de rassurer le client tout au long du tunnel d’achat

En effet, le client à plus au moins besoin d’être rassurer lorsqu’il passe commande sur votre site internet. Il faut donc l’accompagner tout au long de cette étape.

Il doit pouvoir revenir en arrière sans que son panier soit supprimé, il doit aussi pouvoir vérifier son panier avant de procéder au payement.

Les jeunes auront plus de facilité à commander sur internet, contrairement au personne plus âgées qui elles ressentiront le besoin de sécurité.

Autres éléments susceptibles de rassurer ou “trust signals” : les partenaires, références, moyens de paiement disponibles, avis clients indépendants et évidemment le https

 

N°3 : Manquer de transparence auprès de votre clientèle

La transparence est une qualité indispensable à votre site e-commerce. Le clients ne doit pas se sentir piéger, comme par exemple ne pas afficher les frais de livraison. Pensez à offrir les frais de livraison à partir d’un certain montant.

Pour mettre en confiance le clients potentielle de votre site web, afficher distinctement votre politique de retour, ou alors proposez plusieurs photos de vos articles, sous différents angles, avec la fonction zoom…

Enfin, ne supprimez pas les avis négatifs des clients, répondez leurs afin de leurs montrer que vous êtes attentif et réactif et que, quoi qu’il arrive ; vous trouverez une solution à leurs problèmes.

 

N°4 : Lancer son site e-commerce trop vite

La précipitation est une erreur qui peut s’avérer fatale.

En effet, lancer son e-commerce c’est bien, mais faut il encore procéder à quelque étapes indispensable à ce marché.

Tout d’abord, il ne faut pas oublier de mettre en place une étude de marché ce qui permets de définir la concurrence. Il est très important de connaître son marché !

Ensuite, pensez à établir un business plan afin de ne pas invertir aléatoirement dans la création de votre site.

Faite un schéma de votre site, quelque chose de simple et clair, pensez au futur clients.

Le tunnel d’achat doit être enfantin si vous souhaitez que le client se sente en confiance et convertisse.

 

N°5 : Ne pas adapter son site à tous les formats d’écrans

En 2018, il est inconcevable d’imaginer de se lancer dans le e-commerce sans optez pour un site responsive.
Pensez donc aux internautes qui effectuent leurs achats sur leurs mobiles ou tablettes.

 

N°6 : Croire qu’il suffit seulement d’un beau site pour réussir

Le site en lui même est loin d’être le critère principal ou seul élément important.
En effet, si ce dernier n’est pas visible, mal référencé ou que vous ne faites aucune publicité, alors il est impossible d’envisager de vendre.

Amazon par exemple est loin d’être le site le plus esthétique du marché !

 

N°7 : La traduction

Si vous souhaitez vendre au delà de vos frontière, il vous faudra mettre en place une traduction de votre site irréprochable, en respectant les expressions locales (“localisation“).

Il ne faut surtout pas utiliser un outils de traduction automatique, ce qui pourrait faire passer votre site pour un site amateur. Lancez un devis traduction une fois votre site en place.

Enfin, n’oubliez pas d’afficher les devises ou les unités de mesures locales.

 

Conclusion

Le commerce en ligne ne s’improvise pas, il y a énormément de règles et d’étapes a respecter.
Prenez votre temps, la concurrence est forte, vous devrez trouver quelque chose qui vous démarque des autres pour réussir.

N’hésitez pas à faire appel à des professionnels !

 

[Rédigé par Valentin, en stage cette semaine :]].

J'ai engrangé mes premiers revenus sur le web en 2012 en développant et en monétisant le trafic de mes sites (AdSense...).


Depuis 2013 et mes premières prestations professionnelles, j'ai eu l'opportunité de participer à la progression de plus de 450 sites de plus de +20 pays.

A lire aussi sur le blog

Voir tous les articles
No Comments

Un commentaire ?